le cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le cinéma

Message par Carole le Lun 30 Oct 2006 - 8:49

Les Rebelles De La Forêt


A partir de 6 ans Comédie

Description Sortie 18/10/2006



Depuis la nuit des temps, l’homme a toujours régné sur la forêt, mais cette fois, les choses pourraient bien changer… Dans la petite ville de Timberline, Boog, un ours apprivoisé et heureux de l’être, va voir sa paisible existence bouleversée par sa rencontre avec Elliot, un cerf sauvage aussi maigrichon que bavard. Elliot arrive à convaincre Boog de quitter sa vie de rêve auprès de Beth, la ranger qui l’a élevé depuis qu’il est ourson, pour aller « vivre en liberté dans la nature »… Mais Boog ignore tout de la vie sauvage, et les choses vont vite déraper. Avec l’ouverture de la chasse et les chasseurs à leurs trousses, Elliot doit absolument aider Boog à réveiller ses instincts pour qu’avec l’aide des autres animaux de la forêt, ils aient une chance de contre-attaquer tous ensemble…


Dernière édition par le Lun 30 Oct 2006 - 8:57, édité 1 fois

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Carole le Lun 30 Oct 2006 - 8:50

Viva Cuba


A partir de 6 ans Drame

Description Sortie 11/10/2006



Cuba. Malu et Jorgito sont deux enfants qui se sont promis d’être amis pour la vie, bien que leurs familles se détestent. Quand la grand-mère de Malu décède et que sa mère décide d’aller vivre à l’étranger, Malu et Jorgito s’échappent jusqu’au bout du monde à la recherche d’un espoir pour leur amour. Commence un périple à travers Cuba....


Dernière édition par le Lun 30 Oct 2006 - 8:56, édité 1 fois

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Carole le Lun 30 Oct 2006 - 8:51

U


A partir de 6 ans Animation

Description Sortie 11/10/2006



La jeune Mona habite dans un château en ruines au bord de la mer. C’est une princesse mais elle vit une vie de misère. Un beau matin apparaît une adorable petite licorne, U, qui lui déclare qu’elle va l’aider à grandir et à trouver son bonheur. Elles deviennent inséparables jusqu’au jour où débarque dans la forêt proche du château une troupe de musiciens. A leur contact, Mona va découvrir deux choses totalement nouvelles: la musique et un jeune guitariste très attirant, Kulka. Que va devenir U si Mona n’a plus besoin d’elle?

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Carole le Mer 8 Nov 2006 - 9:40

"LES 3 MOUSQUETAIRES"



Durée 01:10:00
Date de sortie 01 / 11 /06
Genre Animation



Synopsis
Dans la France du XVIIe siècle, le jeune d'Artagnan quitte Castelmore et sa Gascogne natale pour monter à Paris et tenter sa chance dans la compagnie des mousquetaires. Une fois dans la capitale, il rencontre trois d'entre eux, Athos, Porthos et Aramis, qui prennent le jeune Gascon en amitié. D'Artagnan et ses amis vont dès lors devoir faire face aux plans du cardinal Richelieu, et ainsi protéger l'amour secret de la reine pour le duc de Buckingham.

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Carole le Lun 20 Nov 2006 - 17:49

Le manchot danseur de claquettes bat le nouveau James Bond au box-office


"Happy feet", un dessin animé racontant les aventures d'un manchot de l'Antarctique danseur de claquettes a supplanté ce week-end au box-office nord-américain le dernier James Bond, "Casino Royale".

"Happy Feet", un film pour enfant, a obtenu 42,3 millions de dollars de recettes ces trois derniers jours comparativement aux 40,6 millions de dollars recueillis pour James Bond, incarné pour la première fois par l'acteur britannique blond Daniel Craig, selon les estimations de l'entreprise Exhibitor Relations.


La présentation de ces deux nouvelles productions a relégué au troisième rang le film comique "Borat", aventures délirantes d'un pseudo journaliste kazakh aux Etats-Unis, avec 14,4 millions de dollars.

Le long métrage dans lequel le comédien britannique Sacha Baron Cohen abuse de la crédulité de ses interlocuteurs pour décaper le vernis de "politiquement correct" de la société américaine en se faisant passer pour un journaliste d'une télévision du Kazakhstan, a engrangé au total 90,5 millions de dollars depuis sa sortie dans les salles il y a trois semaines.

La comédie familiale à gros budget de Disney "The Santa Clause 3: The Escape Clause" a reculé de deux cases pour se situer à la quatrième place avec 8,2 millions de dollars, immédiatement suivi du film d'animation "Souris city" (6,8 millions de dollars).

Suivent, la comédie du populaire acteur Will Ferrell, "L'Incroyable destin de Harold Crick" (6,6 millions), "Babel" avec Brad Pitt (2,9 million), le film d'horreur "Saw III" (2,8 millions), "Les infiltrés " de Martin Scorsese avec Leonardo DiCaprio, Matt Damon et Jack Nicholson (2,6 millions), "The Queen" (2,3 million), "Let's Go To Prison" (2,1 millions) et "The Prestige" (2 millions).

Les douze premiers films du box-office nord-américain ont engendré quelque 133,6 millions de dollars ces trois derniers jours, soit une baisse d'environ 22% sur les 171,9 millions de dollars enregistrés le week-end correspondant en 2005 quand "Harry Potter et la coupe de feu" avait engrangé 133,6 millions de dollars pour sa sortie dans les salles.

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Carole le Mer 29 Nov 2006 - 7:52

ARTHUR ET LES MINIMOYS




Luc Besson se lance dans le cinéma d'animation
Canoë

Ses mignons lutins malins vont séduire grands et petits pour les fêtes de fin d'année: avec Arthur et les Minimoys, Luc Besson réussit avec brio ses débuts dans le cinéma d'animation.
Son 10e film, qui n'a rien à envier aux meilleures réussites de Pixar ou DreamWorks en matière de 3D, sort ce mercredi en exclusivité au cinéma Le Grand Rex, à Paris, avant une sortie nationale le 13 décembre.

«Je crois qu'il est bon de respecter et de choyer l'enfant qui est en nous», dit Luc Besson. C'est donc un hommage à l'enfance, mais aussi à la nature et à l'esprit d'aventure, au courage et à la curiosité qu'il a voulu raconter dans cette histoire de petit garçon en qui il a mis beaucoup de lui-même.

Arthur (Freddie Highmore), petit Américain de la campagne, fête ses 10 ans. Après un an de pension loin de ses parents indifférents, il passe ses vacances dans la ferme de sa grand-mère adorée (Mia Farrow), en jouant avec le chien ou en construisant avec des pailles un mini-système d'irrigation pour les plantes du jardin.

C'est l'été 1960, à une époque où les enfants de 10 ans n'avaient pas les yeux rivés à leurs écrans d'ordinateur, les mains crispées sur leur X-Box ou Nintendo, les oreilles reliées à leur MP3: Arhur est fasciné par les histoires que lui raconte sa grand-mère pour l'endormir et par un cahier où son grand-père, mystérieusement disparu depuis quatre ans, a transcrit ses aventures.

Il y a des dessins magnifiques et des récits de tribus africaines, d'inventions incroyables et de secrets cachés. Arthur ne se lasse pas de lire ce grand cahier, et y découvre que son grand-père y a laissé des indices laissant penser qu'un trésor est caché dans le jardin.

Ca tombe bien, de vilains promoteurs sont sur le point de contraindre sa grand-mère à la faillite si elle ne vend pas la maison. Arthur se met alors en tête de découvrir le trésor pour rembourser les dettes. Un trésor, apprend-il, caché dans le monde souterrain des Minimoys, des êtres de la taille d'une fourmi qui vivent dans le sous-sol du jardin.

Une seule solution pour lui: rétrécir, et rejoindre ce monde de lutins minuscules. Un soir de pleine lune, avec l'aide de cinq solides guerriers africains apparus de nulle part et amis de son grand-père, il fait le saut dans l'infiniment petit, passant par le rayon d'un télescope.


Ebahi, le voici plongé dans un monde inconnu, où il va faire la connaissance d'enfants comme lui - Bétamèche et sa grande soeur la princesse Sélénia -, du roi de la tribu, de tous les gentils Minimoys mais aussi des méchants, qu'il faut combattre car ils menacent de tout détruire: le redoutable et mystérieux Maltazard, son fils Darkos, et tous leurs combattants aidés de moustiques géants. Pour retrouver le trésor, sauver le monde des Minimoys et retourner dans le monde des humains, Arthur n'a que 36 heures...

Il a fallu cinq ans, 700 personnes et 65 millions d'euros de budget pour réaliser ce film, mélange de tournage réel et d'animation. Pour les scènes réelles, dans une Amérique à la Norman Rockwell, Luc Besson a donné la vedette à Mia Farrow, émouvante en grand-mère gâteau, et à Freddie Highmore, qu'on avait remarqué dans Charlie et la Chocolaterie.

Mais la réussite du film est la partie animation, où se combinent la technique 3D et l'utilisation de maquettes. Les personnages dessinés par Patrice Garcia sont d'un réalisme et d'une force d'expression remarquables, avec une mention spéciale au méchant, Maltazard, dit «M le Maudit».

Et, autant que leur graphisme, ce sont les voix des personnages qui sont savoureuses. Dans la version en anglais, Luc Besson a obtenu le concours de Madonna et de David Bowie. Pour la version française, c'est Mylène Farmer qui fait la voix de la délicieuse et énergique princesse Sélénia, mais on vous laisse découvrir le reste (notamment celles de Darkos et de Maltazard) dans le générique de fin, très rigolo: il y a Alain Bashung, Marc Lavoine, Dick Rivers, Michel Duchaussoy, Valérie Lemercier, les rappeurs Rohff et Stomy Bugsy, Jean-Paul Rouve et José Garcia, notamment.

Comme dans la plupart des films de Luc Besson, c'est plein de naïveté et d'humour (souvent réussi, parfois un peu lourd), de bons sentiments et d'amour du travail bien fait. Vingt-trois ans après son premier film Le Dernier Combat, le réalisateur, occupé désormais à des tâches de producteur et de créateur de studios de tournage, a affirmé à plusieurs reprises que cet Arthur était son dernier.

Mais il y aura deux suites au film, qu'il réalisera lui-même, comme il l'explique dans une interview ce mois-ci au magazine Studio: si ce premier Arthur est un succès, «je ferai les deux autres. Mais bon, je vois ce projet comme un tout, un long métrage coupé en trois».

On attend donc déjà son 11e et avant-dernier film pour la suite des aventures d'Arthur, de Sélénia et des Minimoys, déjà popularisées par plusieurs livres pour enfants.

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Sabine le Mer 29 Nov 2006 - 11:54

J'aime bien le post que tu as fait, c'est toujours sympa de savoir ce qu'il y a pour nos bambins
Mais à quel âge peut on faire découvrir ce genre de film à nos enfants?
avatar
Sabine

Nombre de messages : 9
Age : 43
Date d'inscription : 15/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Stephanie le Sam 23 Déc 2006 - 13:00

Pour Arthur, c'est conseillé à partir de 6 ans.

Stephanie
Admin

Nombre de messages : 158
Age : 49
Date d'inscription : 10/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Sabine le Sam 23 Déc 2006 - 18:12

Ok merci je vais plutôt emmener mes filleules car mon bonhomme est encore trop petit pour ça
avatar
Sabine

Nombre de messages : 9
Age : 43
Date d'inscription : 15/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Carole le Mar 29 Mai 2007 - 15:20

Mimzy le messager du futur



Conte fantastique, Mimzy le messager, du futur est un film de science-fiction intelligent, pour les petits et leurs parents !



Mimzy, c'est un lapin en peluche pas comme les autres… Noah et sa petite sœur Emma l'ont trouvé sur la plage, dans une étrange boîte pleine d'objets mystérieux. A quoi peuvent-ils bien servir ? Depuis qu'ils les ont avec eux, les deux enfants développent de fabuleux pouvoirs ! Noah, qui n'avait pas toujours de bonnes notes à l'école, devient un vrai petit génie scientifique, et il arrive à déplacer des objets sans les toucher. Emma aussi arrive à faire des choses incroyables par la pensée, au grand étonnement de leurs parents. Larry, un professeur de Noah, est persuadé que les enfants changent afin de remplir une mission très importante : Sauver le monde ! Mais entre le FBI et des scientifiques bien curieux, il va d'abord falloir protéger Mimzy et leur petit trésor.

Mimzy le messager du futur est l'adaptation d'une nouvelle de science-fiction de Lewis Padgett (un pseudonyme pour Henry Kuttner et sa femme C. L. Moore), traduite par Boris Vian qui l'avait intitulée « Tout smouales étaient les borogoves ».

L'actrice Rhiannon Leigh Wryn, qui joue le rôle d'Emma, est très impressionnante. Tout comme les nombreux effets spéciaux, dont le film ne se contente pas. Mimzy le messager du futur critique l'influence grandissante de la technologie dans nos vies, au détriment des émotions, du ressenti. Et, selon le réalisateur, on sait que si une aptitude n'est pas utilisée, elle devient inutile. Lorsqu'un gène n'est plus employé, il disparaît. De génération en génération, nous pourrions donc tous oublier les sentiments et les émotions qui nous relient les uns aux autres.

Mimzy le messager du futur
De Robert Shaye
Avec Timothy Hutton, Joely Richardson, Rainn Wilson

A partir de 8/10 ans
Durée : 1h 34

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Carole le Sam 9 Juin 2007 - 8:36

RATATOUILLE


Rémy est un jeune rat qui rêve de devenir un grand chef français. Ni l'opposition de sa famille, ni le fait d'être un rongeur dans une profession qui les déteste ne le démotivent. Rémy est prêt à tout pour vivre sa passion de la cuisine... et le fait d'habiter dans les égouts du restaurant ultra coté de la star des fourneaux, Auguste Gusteau, va lui en donner l'occasion !

Malgré le danger et les pièges, la tentation est grande de s'aventurer dans cet univers interdit.
Ecartelé entre son rêve et sa condition, Rémy va découvrir le vrai sens de l'aventure, de l'amitié, de la famille... et comprendre qu'il doit trouver le courage d'être ce qu'il est : un rat qui veut être un grand chef

DANS LES SALLES LE 1er AOÛT 2007


_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par ibtissem le Lun 22 Oct 2007 - 13:33

Ah Ratatouille il est assez marrant mes filles font que de le repassé en boucle !!

ibtissem

Nombre de messages : 40
Age : 35
Date d'inscription : 10/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Carole le Mar 22 Jan 2008 - 9:53

Alvin et les Chipmunks


durée 1H30
Date de sortie : 19/12/2007



Alvin, Simon, Théodore, 3 petits frères Chipmunks vivent dans un sapin au beau milieu d’une fôrét. A l’approche de Noël, le sapin est abattu et installé avec ses petits occupants dans le hall d’une maison de disques. Dave, chanteur-compositeur venu proposer une de ses chansons, repart sans le savoir avec dans son sac les 3 joyeux rongeurs... Dave découvre rapidement que les 3 Chipmunks ne sont pas seulement doués pour semer la panique chez lui, ils peuvent aussi parler et surtout faire de la musique ! Il leur compose alors une chanson. Le succès est immédiat, et Alvin et les Chipmunks deviennent des stars… Grisés par leur succès, Alvin et ses frères tombent sous l’influence d’un producteur sans scrupule qui va tout faire pour les exploiter et leur faire oublier tout ce qui comptait pour eux, y compris leur ami Dave…

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cinéma

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum