Le RASED menacé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le RASED menacé

Message par Stephanie le Sam 25 Oct 2008 - 10:44

Rationalisation des RASED, jusqu’à disparition ?

On peut craindre un risque de disparition des RASED (réseaux d’aides auprès des enfants en difficulté dans le premier degré) avec la suppression du samedi matin et la prise en charge des enfants en difficulté sur deux heures placées à un moment que l’on ne connaît pas encore.
On a déjà assisté ces dernières années à la diminution de la formation et du nombre de postes spécialisés.

Des signes avant-coureurs nous confirment que nous pourrions avoir raison :

Certains IEN demandent aux enseignant-e-s des RASED de leur transmettre les dossiers de demandes d’aide aux enfants auprès desquels ils interviennent pour « rationaliser » cette intervention.
Qu’est-ce d’autre sinon: contrôler le bien-fondé du suivi, vérifier que tout a été fait auparavant en classe pour les aider (ce que l’on ne peut contester mais dans quelles conditions ?) et tenter de prouver que les RASED sont inutiles !
Dans plusieurs circonscriptions, des enseignantes RASED ont refusé de transmettre leurs dossiers, argumentant que c’est aux intéressés eux-mêmes (enseignants des classes et des RASED) de juger de la nécessité de la prise en charge.

Stephanie
Admin

Nombre de messages : 158
Age : 49
Date d'inscription : 10/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RASED menacé

Message par Stephanie le Sam 25 Oct 2008 - 10:48

Soutien en primaire: treize organisations demandent le maintien des Rased


Treize organisations de l'éducation, allant des syndicats aux parents d'élèves (FCPE et PEEP), ont demandé mardi le maintien des réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) du primaire dont ils craignent la suppression pour des raisons d'économies de postes.
"Le risque existe que la mise en place" de la nouvelle aide personnalisée de deux heures hebdomadaires en primaire "serve de prétexte au ministère pour supprimer les Rased", écrivent les signataires dans une lettre qui sera diffusée "dans toutes les écoles" et envoyée à la communauté éducative.

"Cette aide personnalisée est d'une nature différente de celles du Rased et ne peut en cas les remplacer. La confusion entre les deux dispositifs ne serait qu'une manière de réaliser de substantielles économies de postes d'enseignants au détriment des élèves les plus en difficulté", ajoutent-il.

Les Rased ont été créés pour venir en aide aux élèves en difficulté "sur le temps scolaire, et en étroite collaboration avec les parents, les enseignants et les partenaires extérieurs".
Ils sont constitués de trois catégories de professionnels titulaires de diplômes spécifiques: les enseignants spécialisés chargés de l'aide à dominante pédagogique, les enseignants spécialisés chargés de l'aide à dominante rééducative (dits "maîtres G") et les psychologues de l'Education nationale.

Aujourd'hui, estiment les signataires, les Rased sont "menacés dans leurs moyens, par une diminution inquiétante du nombre de postes spécialisés, dans leur renouvellement, par l'insuffisance de départs en formation de spécialisation, dans leur fonctionnement, puisque de nombreux Rased sont incomplets".

Le ministre de l'Education Xavier Darcos a annoncé 13.500 suppressions de postes dans l'éducation pour 2009. Il n'en a pas précisé la répartition, mais certains syndicats craignent que le primaire ne soit fortement touché

Stephanie
Admin

Nombre de messages : 158
Age : 49
Date d'inscription : 10/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum