sports co

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sports co

Message par Carole le Mar 26 Fév 2008 - 8:34

Si votre enfant est timide est effacé, sachez qu’un sport collectif est un excellent moyen de sortir de sa coquille et de prendre confiance en soi. Bien sûr à condition que l’enfant lui même en exprime l’envie.

Attention, chez le très jeune enfant, l'activité doit être naturelle et spontanée. Trop d'excès risquerait d'engendrer des effets nocifs pour la colonne vertébrale et la musculature, voire des malformations une fois adulte.

le hand

Réservé au 6-8 ans, le prim'hand est le support idéal pour les premiers contacts. Ludique, cette activité est basée sur les sauts, le lancer et la course. Il développe le sens tactique, ainsi que les qualités perceptives et décisionnelles. C'est une bonne école pour apprendre à se défendre et à s'imposer, tout en développant l'esprit d'équipe, sachant qu'il se joue sur un espace relativement réduit avec une densité élevée de joueurs. Les décisions doivent donc être prises rapidement et judicieusement, la perception et la transmission du ballon doivent être efficaces et sans bavures. Le hand convient particulièrement aux filles.

Le football

A l'âge de 6-7 ans, les enfants - garçons et filles - jouent au football des débutants, par équipe de 5. Il ne s'agit que de jeux, ils apprennent sans contrainte ni esprit de compétition. Les parties durent 10-12 minutes, intercalées de pauses. L'ambiance est à la fête, ils découvrent le foot au moyen de jeux variés (relais, parcours, mini-matchs), qui aident à leur développement moteur, intellectuel et affectif. Les séances se terminent par un goûter. Ainsi, l'enfant progresse-t-il en s'épanouissant. Il découvre et apprend des règles de jeu, règles de vie. Il intègre un groupe et y trouve sa place. Il joue en appréciant et respectant les autres. Il apprend à vivre avec enthousiasme et générosité.

le volley

Le volley-ball est un sport d'équipe basé sur la coopération et la communication entre les joueurs. L'entraînement est intensif et demande rigueur et concentration. Trois volleyeurs en herbe nous font partager leur passion de ce sport.
* Hassen (11 ans) a connu le volley en étant ramasseur de balles pour son frère. Il n'est pas très grand pour son âge mais se sent tout à fait à sa place dans son équipe car "les petits ont beaucoup de techniques". Il est convaincu que ce sport peut l'aider à grandir car "les'smatchs', ça étire".
* Steven (11 ans) a commencé à jouer il y a quatre ans et aimerait devenir volleyeur professionnel. Il est très concentré, sérieux et aime avant tout l'esprit d'équipe, "c'est comme une deuxième famille sans parents".
* Shana (6 ans) s'est inscrite en baby-volley en septembre 2003, après avoir vu un dessin animé à la télé. Elle a quelques problèmes d'élocution et le volley peut lui apprendre à s'exprimer. Elle est fille unique et en jouant avec d'autres enfants, elle se corrige en les écoutant.

L'entraîneur insiste beaucoup sur l'esprit d'équipe et la solidarité. Si un des joueurs ne réussit pas un exercice, les autres le soutiennent. Pour un enfant timide qui a peur du contact physique et a besoin d'être soutenu et entouré, c'est une activité idéale. Il apprendra à communiquer et à se tourner vers les autres.

Par ailleurs, l'enfant va développer son adresse, sa vitesse de réaction et de déplacement, et sa coordination à travers la lecture de trajectoires.

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum