éducation à la citoyenneté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

éducation à la citoyenneté

Message par Carole le Jeu 4 Jan 2007 - 16:36

Les parcours civiques


L'éducation à la citoyenneté fait partie intégrante des missions de l'école ; elle constitue un apprentissage en termes de connaissances et de valeurs à transmettre, mais aussi de pratiques et de comportements. Déclinée à tous les niveaux de la scolarité dans le cadre des contenus disciplinaires, elle est activité de socialisation, de formation aux règles de la vie en société et de connaissance de l'environnement. Elle n'est pas seulement un savoir, mais aussi une pratique qui doit apprendre aux élèves à agir et à vivre ensemble à travers des actions concrètes leur permettant de construire des espaces de citoyenneté.

Cette prise de responsabilité trouve tout particulièrement à s'exprimer dans le cadre d'opérations nationales de sensibilisation, dans la continuité d'une pédagogie du parcours valorisant un investissement sur le long terme : les "parcours civiques" .
Ces parcours, qui s'articulent autour des différentes journées à partir desquelles des actions citoyennes sont susceptibles d'être mises en oeuvre, ont pour objectifs principaux :
-d'assurer une cohérence entre les différents dispositifs d'éducation à la citoyenneté et la commémoration d'événements tout au long de l'année ;
-de fédérer des initiatives existantes afin d'en assurer la plus grande lisibilité ;
-de réunir des acteurs divers autour d'actions conjointes ;
-d'exploiter au mieux les différentes journées pour construire un parcours de citoyenneté enracinant les actions menées dans le domaine civique dans le quotidien de chacun.

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: éducation à la citoyenneté

Message par Carole le Jeu 4 Jan 2007 - 16:40

Les parcours civiques (note de service n°2004-205 du 12 novembre 2004 BOEN n°43 du 25 novembre 2004), dispositif structuré aurour des droits, de la mémoire et de la solidarité, font l'objet d'un partenariat entre le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le CIDEM, www.cidem.org, lequel met en place avec ses associations partenaires diverses actions d'information et de sensibilisation.

Dans le domaine des droits

-20 novembre : Journée des droits de l'homme, de la femme et de l'enfant,
-2 décembre : Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage,
-10 décembre : Journée mondiale des droits de l'Homme,

Dans ce cadre, le ministère, en collaboration avec la Commission nationale nonsultative des droits de l'Homme met en œuvre, tout au long de l'année, le Prix des droits de l'Homme - René Cassin qui est remis aux lauréats le même jour que le Prix des droits de l'Homme.

8 mars : Journée mondiale des droits de la femme.

Dans le domaine du travail de mémoire

-27 janvier : Journée de la mémoire de l'holocauste et des crimes contre l'humanité,

-courant janvier : remise de prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation,
Ce concours est mis en œuvre par le ministère en collaboration avec les Fondations et les associations de Résistants et Déportés, tout au long de l'année.

-dernier dimanche du mois d'avril : Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation.

Dans le domaine de la solidarité

-21 septembre : Journée internationale de la paix,
-17 octobre : Journée mondiale du refus de la misère,
-courant novembre : Semaine de la solidarité internationale,
-21 mars : Journée mondiale de lutte contre le racisme.

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: éducation à la citoyenneté

Message par Carole le Jeu 4 Jan 2007 - 16:42

Éducation à la défense



La loi du 28 octobre 1997 portant réforme du service national donne à l'Éducation nationale des responsabilités très importantes dans le domaine de l'éducation à la défense

L'éducation à la défense doit :

*assurer une formation aux principes et à l'organisation de la défense nationale et européenne dans les établissements scolaires du second degré des premier et second cycle ;
*renforcer le lien armée-nation en sensibilisant la jeunesse à son devoir de défense.

L'enseignement de la défense, obligatoire au collège puis au lycée, n'implique pas de programme spécifique et s'effectue de deux manières :

*Des enseignements particuliers, dans le cadre notamment des programmes d'éducation civique, répondent au besoin d'information et d'expression des élèves en donnant du sens " au devoir de défense " que rappelle la loi.
*Des enseignements généraux permettent de comprendre les enjeux comme l'évolution du contexte de la politique de défense et de donner un contenu à " l'esprit de défense ". cf. L'éducation à la défense BO hors-série n°8 du 6 août 1998 p.8

Arrow bulletin officiel

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: éducation à la citoyenneté

Message par Carole le Jeu 4 Jan 2007 - 16:49

Le Prix national de l'éducation


Objectifs

-mettre en évidence les qualités humaines et relationnelles des lauréats au sein de leur classe ou de leur établissement
-témoigner de leur engagement responsable et solidaire
-mettre en valeur leurs performances scolaires et sportives.

Démarche

Ce prix est ouvert aux élèves des classes de première des lycées d'enseignement général et technologique (classe terminale pour les élèves de BEP et CAP) et aux élèves des classes de première des lycées professionnels (baccalauréat professionnel ou brevet de technicien).
Le prix récompense les élèves qui, au-delà de l'excellence de leurs résultats scolaires et sportifs au cours des deux dernières années de leur scolarité, auront témoigné de réelles capacités d'initiative au sein de leur établissement et vis à vis de la communauté scolaire. Les dossiers de candidature sont soumis à la délibération d'un jury académique puis d'un jury national qui sélectionne les deux meilleurs lauréats.

Historique

Le Prix national de l'éducation a été fondé par l'académie des sports en 1975. Il est placé sous le patronage du ministre de l'Éducation nationale. Depuis 1997, il est décerné aux deux meilleurs lauréats (fille et/ou garçon) présentés par les académies

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: éducation à la citoyenneté

Message par Carole le Jeu 4 Jan 2007 - 16:52

Le Concours national de la Résistance et de la Déportation



Créé officiellement en 1961 par le ministre chargé de l'Éducation nationale à la suite d'initiatives d'associations et particulièrement de la Confédération nationale des combattants volontaires de la Résistance, le Concours national de la Résistance et de la Déportation a pour objectif de perpétuer chez les jeunes Français le souvenir des crimes de guerre, des sacrifices consentis pour la libération de la France. Il leur donne l'occasion de rencontrer directement déportés et résistants, et d'établir à ce titre un lien tangible entre les générations.

Le CNRD est mis en œuvre avec la participation :

> de nombreuses associations

Commission du souvenir du conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) ;

Association nationale des anciens combattants de la Résistance (ANACR) ;

Association nationale des anciennes déportées et internées de la Résistance (ANADIR) ;

Association nationale des combattants volontaires de la Résistance (ANCVR) ;

Association nationale des médaillés de la Résistance française (ANMRF) ;

Confédération nationale des combattants volontaires de la Résistance (CNCVR) ;

Fédération nationale des déportés internés de la Résistance (FNDIR) ;

Fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes (FNDIRP) ;

Union nationale des déportés, internés et familles de disparus (UNADIF).......

> des fondations de la Résistance et de la Déportation

Fondation de la Résistance

Fondation de la France libre,

Fondation pour la mémoire de la Déportation.

> de la direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives (DMPA) du ministère de la Défense dans la rubrique " Mémoire"

> des correspondants académiques qui dans chaque inspection académique servent de relais entre les jurys départementaux et le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.



Le concours 2006-2007


Thème : Le travail dans l'univers concentrationnaire nazi
Pour le concours de 2007, le jury national propose ce thème pour les classes de lycée d'enseignement général, technologique, professionnel, agricole et pour toutes les classes de troisième

Le règlement du concours 2006-2007 : BOEN n°17 du 27 avril 2006 Arrow ICI

NB :Le concours 2005-2006
Thème : Résistance et monde rural

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: éducation à la citoyenneté

Message par Carole le Jeu 4 Jan 2007 - 16:58

Le Prix des droits de l'Homme - René Cassin


À l'occasion du 40ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, en 1988, le ministre de l'Éducation nationale a pris l'initiative de créer un "Prix des droits de l'Homme" sous la forme d'un concours portant le nom de René Cassin. La Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) a été étroitement associée dès l'origine à l'organisation de ce prix, remis chaque année aux lauréats début décembre, en même temps que le Prix des droits de l'Homme de la République française.
Cette opération constitue un des vecteurs privilégiés de l'apprentissage de la citoyenneté.


Le concours est ouvert :

-aux groupes d'élèves sous forme de travaux obligatoirement collectifs,
-aux établissements ayant conduit un projet s'inscrivant dans la promotion et la mise en œuvre effective des droits de l'Homme.

Il est ouvert à tous les élèves de collèges, de lycées d'enseignement général et technologique et de lycées professionnels des établissements publics et privés sous contrat et des établissements français à l'étranger.


Le prix est décerné par un jury national. Un prix spécial distinguera les démarches d'établissement s'inscrivant dans la promotion et la mise en œuvre d'actions concrètes pour la défense des droits de l'Homme.
Toute forme de participation peut donc être primée, des contributions d'élèves aux actions concrètes mises en œuvre par les établissements.

Le travail est réalisé sous la forme d'un dossier collectif dont la présentation peut être très diverse (mémoire, support vidéo ou cédérom, affiche, création artistique, travail manuel, exposition...). Il est mené de préférence dans le cadre d'un projet éducatif, dans le projet d'établissement.


Sujets passés :

*Année scolaire 2005-2006
Thème : Internet : chance ou danger pour les droits de l’homme ?
Même sans en avoir un usage régulier, personne ne peut plus ignorer l’existence de ce nouveau mode de communication. À travers les modifications au niveau du fonctionnement des sociétés entraînant un bouleversement des normes en matière de connaissance et d’enseignement, la puissance de l’outil internet pose nombre de questions.
C’est pourquoi, la Commission nationale consultative des droits de l’homme propose que le sujet du Prix des droits de l’homme - René Cassin, permette aux collégiens et aux lycéens de réfléchir à cette question en partant de la problématique des droits de l’homme.

*Année scolaire 2004-2005
Thème : grande pauvreté et droits de l`enfant .
A l'occasion :
-du 15ème anniversaire de l'adoption de la Convention internationale des droits de l'enfant qui aura lieu le 20 novembre 2004,
-du thème de la Fraternité choisi comme Grande cause nationale en 2004 et 2005.

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: éducation à la citoyenneté

Message par Carole le Jeu 4 Jan 2007 - 17:00

Mémoire de l'esclavage et des abolitions de la traite négrière



Le 30 janvier 2006, dans son allocution à l'occasion de la réception en l'honneur du Comité pour la mémoire de l'esclavage, le président de la République a souhaité que la France métropolitaine honore le souvenir des esclaves et commémore l'abolition de l'esclavage. Il a choisi pour cela le 10 mai, date anniversaire de l'adoption à l'unanimité par le Sénat de la loi de 2001 reconnaissant la traite et l'esclavage comme un crime contre l'humanité.

Les chefs d'établissements sont invités à inciter les enseignants à faire réfléchir leurs élèves sur la portée de cette journée. A cet effet, la note de service n°2006-068 du 14-4-2006 publiée au BO n°16 du 20 avril 2006 vise à l'organisation dans les écoles, collèges et lycées de temps forts pour honorer la mémoire de cette tragédie humaine.

La journée du 10 mai peut également donner lieu à un travail interdisciplinaire entre, par exemple, les professeurs d'histoire, de lettres, d'enseignement artistique, de philosophie. Les établissements pourront mettre en place diverses initiatives (journal, voyages, jumelages, expositions, productions de documents sous forme papier ou multimédias, etc.). De même sera-t-il possible de monter certains projets dans le cadre des "Parcours civiques" pour lesquels la direction de l'Enseignement scolaire met en ligne, en partenariat avec l'association Civisme et démocratie (CIDEM), des ressources pédagogiques dédiées.

Par ailleurs il est possible de télécharger intégralement quelques ouvrages sur le site de la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France " Gallica" à partir des thèmes "esclavage" et "abolition".

La possibilité est offerte de distinguer les meilleures réalisations au titre de la mémoire de la traite négrière et de l'esclavage dans le cadre du Prix des droits de l'Homme-René Cassin qui, outre les contributions autour du thème choisi annuellement, peut également récompenser d'autres actions réalisées dans les établissements (cf. circulaire publiée au BO n°16 du 21 avril 2005).

La place réservée à la question de l'esclavage dans les programmes scolaires est rappelée dans le lien ci-dessous, ainsi que quelques pistes d'orientation pour l'exploitation pédagogique du sujet dans les classes : Esclavage dans les programmes scolaires Arrow lien

_________________
avatar
Carole
Admin

Nombre de messages : 451
Age : 46
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: éducation à la citoyenneté

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum